Archives de catégorie : La pierre

marbres, stéatite, albâtre et autres pierres sympas à travailler

YAS – Yet Another Stéatite

Dix-huit kilos de stéatite sur les bras

Quand on se remet à l’ouvrage après des lustres d’interruption, on n’est jamais certain de savoir encore maîtriser sa force. Ergo, au lieu de tout casser avec un malheureux coup de massette au bon endroit, j’ai choisi de faire ce sujet en stéatite verte uniquement avec des râpes et des rifloirs.

L’idée de départ était de faire passer deux serpents entre des blocs géométriques sur une base brute..

C’était une idée à la con. Je ne sais pas dessiner de façon réaliste. un jour, j’apprendrai 😉 En attendant on va replonger dans les abstractions. Exit le serpent du haut et reformatage du serpent du bas.

Le Marbre – on en connait un rayon

Il m’arrive de travailler des sujets et d’avoir la flemme de vous en parler.

Aussi je ne vais pas refaire un n-ième making-of car vous en connaissez autant que moi sur le travail des dalles de marbre qu’on peut récupérer dans toutes les bonnes marbreries. Je vais donc me contenter de faire une petite galerie autour d’une pièce faite à mes moments perdus. Toutes les photos sont datées. Cela vous permettra de voir sur combien de temps s’étale mon activité. Dans le cas présent, quelques séances au cours du mois de juin et le tour était joué !

Que dalle, c’est pas rien !

Comment passer de ça

à ça

Dans  une autre vie, j’ai dû être récupérateur de n’importe quoi.

Le gaspillage me gave et j’aime donner une autre vie à des machins sans importance. En l’espèce j’ai récupéré des chutes diverses de dallages variés. En conséquence, je ne sais pas trop à quelle type de pierre je m’attaque.

En quelques séances, vous allez voir Continuer la lecture de Que dalle, c’est pas rien !

L’art du recyclage

Une histoire de petits morceaux

Conséquence de la coupe à la meuleuse, des chutes de marbre avec une ou plusieurs coupes nettes sont mises de côté le temps de traiter les sujets précédents. Et la découverte de la colle cyanoacrylate et de ses vertus me donne des idées pour explorer une nouvelle direction de travail. Pour la faire courte, j’ai mis en six vues le montage d’Abstract Trio 0415.

Abstract Trio 0415 Abstract Trio 0415
Abstract Trio 0415 Abstract Trio 0415
Abstract Trio 0415 Abstract Trio 0415

OK c’est du Couper/Coller, mais il ne faudrait pas oublier les deux P qui prennent un temps fou Poncer / Polir.

Et maintenant quatre vues du travail terminé (Vous noterez au passage que les photos sont moins grandes quand vous cliquez dessus pour les afficher. Elles sont en 1200x 1200 maxi)

Abstract Trio 0415 – Etat final

Abstract Trio 0415 Abstract Trio 0415
Abstract Trio 0415 Abstract Trio 0415

Dimensions globales 13x6x16. Les morceaux tiennent bien en place. J’arrive à soulever l’ensemble en le prenant par l’une des petites pièce triangulaires supérieures. Néanmoins je ne recommande pas de faire ça trop souvent car j’ignore encore comment ce type de collage vieillit dans le temps.