A la découverte du papier mâché – un pas après l’autre

Petite précaution à l’usage des visiteurs occasionnels : Je n’ai pas la prétention de faire un tutoriel de l’utilisation du papier mâché.  Je partage seulement avec un peu plus de photos la façon dont je réalise certains travaux. Allons-y gaiement. Je viens de terminer ce petit sujet dont la réalisation s’est étalée sur une semaine.

Cliquez sur les vignettes pour en prendre plein les yeux !!!

  • PM 001 Etat 1

    PM 001 Ossature et début pâte

    Montage d’une structure en fil de fer plastifié (pour éviter que ça rouille au contact du papier qui est très humide). Première galère, le socle en carton est trop étroit pour que l’ensemble reste stable. Et de tenter d’ajouter un rouleau en carton pour tenter d’équilibrer le personnage.

 

 

  • PM 001 Etat 1

    PM 001 Ossature et pâte

    Début de la pose du papier mâché. Deuxième galère, je n’ai que deux mains alors qu’il en faudrait trois, une pour tenir le sujet debout pendant que les deux autres posent et pressent la matière. Donc avec deux mains seulement, il y a parfois de l’agacement qui enrichit mon vocabulaire argotique. Passons….

 

  • …à ce que ça donne en cours de route. Ca tient pas debout mais ça monte tranquillou. Là où il va y avoir du sport, c’est la pose de la matière sur les bras car le poids de la matière va faire fléchir les tiges. Là encore une leçon à retenir, c’est de bien calculer l’épaisseur des tiges par rapport au poids de la matière.

 

  • La mise en place du papier mâché terminée, le constat montre une surface grumeleuse, grisâtre (Eh l’encre d’imprimerie reste en partie dans le papier !! ) Donc pour obtenir
    PM 001 Etat 3

    PM 001 après papier blanc

    quelque chose de plus avenant (comme disent les assureurs) , j’ajoute des bandes de papier blanc (genre papier de soie) jusqu’à obtenir un aspect plus clair et plus structuré. Le cylindre de carton a viré après le remplacement du socle de départ par un socle carré. Après séchage l’ensemble pèse une centaine de grammes et retrouve une certaine rigidité et un véritable stabilité. So that’s it !!

  • PM 001 Etat 3

    PM 001 après gesso

    Ensuite une petite couche de gesso pour préparer le matériau à la peinture finale. Le gesso fait office de fond blanc, comme d’enduit pour la peinture en même temps que d’isolant vis-à-vis de la matière en-dessous

 

 

  • PM001_Etat04

    PM 001 Peinture gris-bleu

    Un brossage à sec avec un mélange gris-bleu de peinture acrylique donne un effet sympa car la surface du sujet est pleine d’aspérités. L’accroche de la peinture est totalement irrégulière. vous pouvez juger directement. Et commenter librement.

 

 

  • Après peinture du socle avec le même mélange, le résultat final me plait bien.
PM 001 Final

PM 001 Etat final et socle peint

Je me suis tâté pour le peindre en imitation bronze argenté, mais la surface n’avait l’aspect de base souhaitable. Idée à retenir néanmoins.

 

 

PM 001 Final

PM 001 Etat final et socle peint